En travaillant dans la communication ou le commerce, vous vous êtes sûrement déjà posé cette question : Quand faut-il envoyer une newsletter ? Vous avez enfin fini de rédiger le contenu, choisi un titre percutant et préparé les images à insérer. Il ne vous manque plus qu’un détail : le choix du moment pour envoyer votre newsletter. Les taux d’ouverture, de lecture et de clic dépendent beaucoup de facteurs multiples comme le choix de l’objet, la rédaction, la lisibilité, etc. Néanmoins, choisir avec minutie le bon créneau peut grandement optimiser les performances de l’envoi.

Vous pouvez être tenté d’envoyer cette newsletter dès qu’elle a été rédigée, par peur de l’oublier ensuite. Mais selon l’heure, le jour, ou même le type de business (B2B ou B2C), vos destinataires ne seront pas réceptifs de la même manière. Voici nos meilleurs conseils pour bien choisir le créneau d’envoi de vos newsletters !

Quand faut-il envoyer une newsletter pendant la semaine ?

Tout d’abord, il est important de se mettre à la place de son destinataire. Par exemple, si vous ne souhaitez pas recevoir de mails marketing à certaines dates ou horaires (comme le samedi soir), c’est probablement aussi le cas de vos contacts.

Il est vrai que le timing idéal pour l’envoi de votre newsletter dépend d’énormément de mais il y a tout de même quelques règles à suivre :

  • Lundi : le premier jour du début de la semaine n’est pas idéal pour plusieurs raisons. Tout d’abord, le lundi est souvent un moment consacré au tri des emails de la semaine passée ou du weekend. Vos destinataires vont éliminer tout ce qui encombre leur esprit et votre email peut alors passer à la trappe. De plus, c’est une journée de reprise post weekend; elle est donc souvent chargée. Dans ce cas, il est certain que vos destinataires ne soient pas réceptifs aux informations qui ne concernent pas leur job.
  • Vendredi : le dernier jour de la semaine est aussi une date à éviter. Entre ceux qui pensent au weekend (ou qui y sont déjà) et ceux qui cherchent à boucler tous leurs dossiers avant de partir, votre newsletter sera complètement oubliée. Elle se retrouvera alors noyée parmi une pile d’autres emails et spams découverts seulement le lundi matin.
  • Mercredi : ce n’est pas le pire moment mais il n’est pas idéal non plus. Mais, à nouveau, cela dépend beaucoup de votre cible. Il faut prendre en compte le fait que certains parents doivent garder leurs enfants le mercredi et ne seront pas présents au bureau ou seront moins attentifs à leurs emails. Attention donc si votre cible est susceptible d’être dans ce cas de figure !
  • Mardi et Jeudi : ce sont les deux jours à privilégier selon l’ensemble des études effectuées. Le taux d’ouverture est plus important à ces deux dates, tous secteurs confondus, ainsi que le nombre d’emails envoyés.

Qu’en est-il des jours de repos ?

On pourrait que les jours “off” permettent aux destinataires d’être plus réceptifs et disponibles pour lire vos emails. Mais faut-il vraiment envoyer une newsletter à ces moments là ?

  • Le weekend : c’est l’un des pires créneaux à adopter pour votre newsletter. Si vous communiquez en B2B, vos destinataires seront en train de profiter de leurs jours de repos loin de leur boîte mail professionnelle. Pour vos clients en B2C, les emails pendant le weekend peuvent être vus comme une intrusion.
  • Jours fériés et vacances scolaires : pensez à regarder un calendrier avant d’effectuer votre envoi ! Ces périodes ne sont pas les plus appropriées pour l’envoi des newsletters.

Si vous cherchez à vous démarquer, vous pouvez aussi choisir d’envoyer votre newsletter à une date différente. Mais si vous privilégiez une date fixe afin de fidéliser vos abonnés, il sera préférable de décaler votre envoi si cette date tombe un jour férié ou s’il est lié à un événement exceptionnel rattaché à votre entreprise.

Quelle heure choisir pour l’envoi ?

Maintenant que l’on sait quels sont les jours les plus favorables pour les newsletter, faut-il également privilégier certaines heures pour les envoyer ?

  • Le matin : Certains créneaux horaires sont plus propices à l’envoi d’une newsletter. Par exemple, entre 7h et 9h, il est possible que vos destinataires consultent leurs emails avant de partir au travail ou en y arrivant. Le matin, vous pouvez aussi privilégier un envoi entre 10h et 11h, l’horaire qui fonctionne le mieux selon plusieurs études.
  • La pause de midi : C’est l’un des moments les plus propices pour envoyer une newsletter. La plupart de vos destinataires seront sûrement en pause déjeuner, mais là encore, tout dépend de votre cible. En B2B, il est probable que vos contacts ne consultent pas leur boîte de messagerie et loupent votre email. Mais B2C il est possible que vos destinataires profitent de leur pause pour éplucher leurs emails personnels.
  • Le soir : Le dernier créneau horaire à privilégier dépend là encore du profil de votre cible (B2B ou B2C). En effet, si vous envoyez un mail à une adresse pro, il est conseillé de le faire durant les heures de travail (9-18h). Vous pouvez donc envoyer votre newsletter entre 17 et 18h car votre destinataire consultera probablement sa messagerie avant de partir. En revanche, privilégiez un envoi après les heures de travail comme à 18-19h dans le cas où votre newsletter serait destinée à une adresse personnelle. Après 22h, il est peu probable que vos abonnés consultent leurs mails car c’est un moment de repos. Cependant, ils verront très certainement votre notification le lendemain matin en consultant leur téléphone au réveil. 

La meilleure période pour envoyer votre newsletter

Vous l’aurez deviné, il n’y a pas d’horaire ni de date idéale pour tout le monde. Certains moments ont de plus grandes chances d’influer sur la performance de vos newsletters comme nous l’avons vu précédemment. Toutefois, n’oubliez pas que ces résultats dépendent fortement des habitudes et du profil de votre lectorat. Il vous revient alors de tester les horaires qui fonctionnent le mieux auprès de différentes cibles en réalisant différents tests sur plusieurs créneaux horaires (A/B testing) ou en analysant, suite à l’envoi, le score de vos emails grâce à vos outils de reporting. Cela vous permettra ensuite d’installer un rythme d’envoi selon les différents groupes de contacts ciblés. Vous pourrez alors programmer vos newsletter selon un planning spécifique.

Enfin, le meilleur outil pour trouver le moment d’envoi idéal est le bon sens personnel. Il suffit de vous mettre à la place de votre destinataire (secteur et profil) afin de connaître ses habitudes. Vous en saurez un peu plus sur lui et c’est une méthode que vous pouvez adopter pour de nombreux éléments essentiels de votre newsletter : design, objet du mail, contenu…Vous pouvez demander à vos connaissances et vos proches faisant partie de votre cible pour avoir une vision plus large. Cela vous sera très utile pour comprendre vos clients et envisager des habitudes différentes des vôtres.


Retrouvez aussi tous nos conseils pour une newsletter réussie ici.

Et si vous avez des questions ou si vous avez besoin d’aide pour rédiger votre newsletter, contactez nous sur : help@mailpartner.fr